L’autre jour, une lectrice m’a dit “mais tu sais, j’ai du mal à suivre les recettes et je les rate souvent”. Tout ceci m’a inspiré cet article car il est vrai que pour certaines personnes, voir une recette avec une longue liste d’ingrédients et plus de 4 étapes peut sembler insurmontable. En vrai, il n’en est rien et avec quelques astuces, tout le monde peut y arriver.  En suivant quelques astuces…

Pour recevoir ma newsletter hebdomadaire avec son menu, ses recettes et ses astuces, c’est par ici !

1. “Veuillez suivre les instructions indiquées”

Lisez toujours la recette du début à la fin, y compris les notes, avant de commencer. C’est vraiment la règle de base :  lisez toute la recette avant de commencer. Honnêtement, il m’arrive aussi de l’oublier de temps en temps. J’imagine vous aussi mais une lecture rapide de la recette permet d’éviter d’oublier des ingrédients et les surprises.

2. “Je suis désolé, vous n’êtes pas sur la liste”

Faites attention à la façon dont les ingrédients sont listés. Cela permet d’anticiper. Par exemple, il peut être indiqué qu’un certain ingrédient peut être divisé en 2 portions par exemple.

3. Google est ton ami !

Enfin en ce qui concerne les réponses à tes question, pas en matière de respect de données privées tout ça, bref vous voyez quoi. Bref, si vous tombez sur un mot dans une recette que vous ne connaissez pas, direction Google. S’il s’agit d’une technique de cuisine, direction Google et parfois Youtube. Merci la technologie (et aussi protégez vos données).

4. De l’importance de la mise en place.

La quoi ? La mise en place. C’est tout simplement rassembler tous les ingrédients et les préparer ( en gros qu’ils soient mesurés, pelés, coupés en dés, hachés, etc.) avant de se lancer dans la recette. On a l’impression que cela prend du temps mais en vrai, on en gagne. Pas besoin de s’interrompre et de courir après la montre quand on a lancé les cuissons. C’est aussi un moyen de s’assurer qu’on n’a rien oublié. Une fois que la mise en place est faite, plus de stress et on peut se concentrer sur la cuisson.

8 astuces pour se simplifier la vie en cuisine

5. La vue, l’odorat, le goût, l’ouïe et le toucher !

La cuisine éveille les sens, c’est connu ! Les recettes généralement suggèrent des durées et des températures de cuisson pour chaque étape, mais je vous conseille fortement d’utiliser vos sens pour vous dire si vous devez augmenter la chaleur, diminuer la chaleur ou passer à l’étape suivante. Une recette peut dire de faire sauter des oignons pendant pendant cinq minutes, mais si vous voyez et sentez que les oignons commencent à brûler plus tôt, ON ARRETE TOUT et on réévalue la situation. Utilisez vos sens pour vraiment évaluer l’évolution de votre recette et cela renforcera votre intuition. Il est aussi et surtout très important de goûter au fur et à mesure de la préparation. Essayez de goûter la nourriture au fur et à mesure (bien sûr on ne goûte pas de la viande crue hein) pour vous assurer de l’assaisonnement. Un des avantages aussi de mettre ses sens à contribution est qu’à l’avenir vous saurez ce qui fonctionne pour vous..

6. Si c’est pour une occasion spéciale, on teste la recette avant

Ok, là c’est vraiment “faites ce que je dis et non ce que fais” parce que cela, je le fais souvent j’avoue. Bref, faites ce que je dis donc. Il est toujours bon de tester les recettes avant de grandes occasions ou de cuisiner pour des invités. Cela vous met à l’abri d’une mauvaise surprise et si cela se trouve, vous n’aimerez pas du tout la recette. Alors, on n’y va pas sans parachute, on teste le terrain d’abord.

7. Petit à petit, le cuisinier affute ses couteaux (ou un truc dans le genre)

Si vous êtes novice en la cuisine, commencez simple et progressez. On ne vise pas des recettes compliquées ou sophistiquées dès vos premiers essais. Je pense que la cuisine demande beaucoup d’intuition et de tours de main que vous devez apprendre et construire au fil du temps. Si votre niveau, c’est les pâtes, bah votre niveau c’est les pâtes. Ensuite, essayez une nouvelle technique ou un nouvel ingrédient à la fois.

8. Prudence est mère de sûreté

Tout changement, aussi petit soit il, changera le résultat final. Avant de se lancer dans des expérimentations, assurez vous de maitriser la recette, la technique ou les réactions entre les ingrédients. Vous pouvez aussi regarder sur Internet si quelqu’un a déjà testé les changements que vous souhaitez faire. Il faudra aussi du coup sûrement ajuster les quantités ou les temps de cuisson. Faire votre propre recette, c’est génial. Je crois bien que je modifie 95% des recettes que je trouve, alors je ne peux que vous encourager à le faire.

Voici 8 astuces qui je l’espère vous permettront de tirer profit de vos livres de recettes ou des recettes que vous voyez sur ce blog. Laquelle vous parle plus ?

Retrouvez moi sur Instagram !