Accords Mets & Sons : Blondie au café + War & Leisure de Miguel

Accords Mets & Sons : Blondie au café + War & Leisure de Miguel

Il n’y a pas si longtemps, je parlais, vivais musique. J’en écoutais constamment et j’avais fondé un magazine musical du nom de Now Playing Magazine. L’aventure s’est arrêtée l’année dernière et pendant très longtemps, j’avais en quelque sorte perdu le goût de la musique. Par dépit ou frustration, que sais-je ? Je ne me souviens plus de la dernière fois où j’ai assisté à un concert, et ce n’est que récemment que je me suis remise en écouter de manière régulière les dernières sorties, les découvertes et autres. Bref, petit à petit, la musique s’est frayé à nouveau un chemin dans ma vie et l’envie d’en reparler est revenue. Mais je n’avais pas envie de recréer une autre plateforme pour le faire, de retenter l’aventure webzine et d’en refaire un étier plutôt qu’une passion. Alors j’ai réfléchi à un moyen de le faire en y mettant beaucoup de moi, sans pression, juste pour le kiff. Alors, cette catégorie m’est apparue comme une évidence.

Le moment où vous pouvez être sûrs d’entendre de la musique à fond chez moi, c’est lorsque je suis en cuisine. Derrière les fourneaux, j’ai la sensation que le rythme des mélodies s’harmonise avec mon rythme en cuisine. Ce n’est sûrement rien qu’une impression mais ces moments-là sont mes petits moments de plénitude. Je me suis dit pourquoi ne pas alors de temps en temps réunir les 2 sur le blog l’instant d’un article par ci, par là. Voici donc comment j’en suis venue à « Accords Mets & Sons » : le temps d’un article, réunir les 2 choses qui me caractérisent le plus. Alors c’est parti !

Comment vous parler de mon amour pour Miguel? (si vous me suivez depuis un moment, cet amour n’a plus de secret pour vous). J’ai bien aimé son premier album, j’ai totalement a-do-ré son deuxième, son troisième m’a agréablement intrigué, alors je me suis lancé dans l’écoute de cet album comme on se lance dans la lecture d’une nouvelle lettre reçue d’un amant éloigné. Pour moi, War & Leisure, se retrouve quelque part à mi-chemin entre Kaleidoscope Dreams et Wildheart. Le pamphlet politique « Now », l’un de mes titres préférés de l’album » a des échos de « Candles In The Sun ». « Pineapple Skies » est délicieusement entraînant. « Sky Walker » sent bon les balades en décapotable avec le vent qui emporte les soucis et un sourire au coin des lèvres… Mais comme toujours, le plus plaisant dans cet album, et non des moindres, c’est la voix de Miguel tantôt mielleuse, tantôt déterminée, parfois insouciante mais toujours imposante! En bref, ce War & Leisure est un petit plaisir gourmand avec juste ce qu’ il y a d’uptempo et de douceur pour en faire l’album à écouter au réveil.

Cet album m’a fait penser à ce blondie au café : craquant au dessus, doux et moelleux à l’intérieur, caramélisé sur les côtés et au goût corsé pour un réveil en douceur.

Alors, cette catégorie vous plait ? 🙂

Blondie au café

Ingrédients

  • 160 g de beurre
  • 300 g de cassonade
  • 210 g de farine
  • 1 c à c d’extrait de vanille
  • 75 g de pépites de chocolat
  • 3 c à s de cfé très fort
  • 1 œuf
  • 1 + 1/2 c à c de levure chimique
  • 75 g de noix de pécans ou noisettes concassées

Préparation

Mélangez la farine et la levure dans un saladier et réservez.

Dans une petite casserole, faites fondre le beurre et le sucre. Puis une fois fondus, hors du feu, incorporez le café et laissez refroidir.

Pendant ce temps, beurrez et chemisez avec du papier cuisson un moule rectangulaire et préchauffez le four à 180°.

Une fois à température ambiante, transférez dans un saladier et incorporez l’œuf et l’extrait de vanille. Mélangez bien jusqu’à obtenir un mélange homogène.

Ajoutez le mélange farine + levure. Mélangez bien. Ajoutez les pépites de chocolat (et les noix de pécan ou noisettes si vous avez choisi d’en mettre) et mélangez.

Versez la pâte dans le moule et étalez la à l’aide d’une spatule. Enfournez pendant 20 à 25 minutes. Une fois prêt, laissez refroidir complètement puis aidez vous du papier cuisson pour démouler. Coupez en carrés et dégustez !

Les carrés se conservent quelques jours dans une boite hermétique .

War & Leisure sur Spotify 

Miguel Sur Youtube

Rendez-vous sur Hellocoton !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *