michelle

Lendemain de Superbowl, Beyoncé a tout déchiré, écrasé la mince concurrence qu’il reste. Bref Queen Bee a régné presque sans partage pendant un peu plus de 13 minutes. Presque parce que Beyoncé, elle est cool c’est son jour mais elle invite ses copines Kelly et Michelle pour faire revivre nos souvenirs des Beyoncé’s Destiny’s Child. Ouh comme on était content et puis c’était quand même vachement cool *chante Bootylicious*. Seulement voilà, c’était sans compter sur la présence (ou l’absence ça dépend du point de vue) de Michelle… et Internet. Ah Michelle, pauvre Michelle avec son charisme de moule farcie, elle prend cher à chaque fois (j’avoue avec moi la première).


Le concert de Beyoncé au Superbowl 2013 par Gentside

Mais si on y réfléchit bien face à Beyoncé, nous sommes toutes des Michelle. Il est difficile, voire impossible de faire le poids sur une scène avec elle et à chaque fois la pauvre Michelle se fait bouffer toute crue. Parce que même si Kelly Rowland (<3) est elle aussi éclipsée par Gisele (oui je l’appelle Gisele moi Beyoncé), on lui pardonne plus facilement qu’à Michelle parce que… c’est Michelle quoi…

This tweet&#8230;

Et si on y réfléchit encore plus, on a toutes été ou eu une Michelle. J’ai des amies qui avaient une devise en soirée qui était “toujours rester à côté de la moins belle/bonne/charismatique” qui du coup se retrouve en position de faire-valoir sans jamais vraiment le savoir. Et là, c’est le moment où vous vous posez des questions sur la copine qui voulait toujours traîner avec vous en soirée.

Oui la vie  est ainsi, pleine de Michelle, de mecs qui chantaient avec Robbie Williams, de mecs qui sont avec Damon Albarn et Graham Coxon, de mecs qui chantaient avec M Pokora (pardon), bref de gens quoi.

Sinon, en attendant on a poormichelle.com