love

Je suis souvent confrontée à ce dilemme sur le blog ou sur les réseaux sociaux. J’ai l’impression de jongler, de m’auto-censurer mais c’est ce que je fais. Pourquoi, je ne le sais pas.Mais aujourd’hui, je voulais en parler, le partager.

Je parle souvent de lui ici et là, l’Uomo. L’Homme. Mon homme. J’aimerais vous dire à quel point je l’aime. Ce qu’il représente pour moi. Ce qu’il fait pour moi. Tous les jours ressemblent aux premiers jours, avec les mêmes sourires, la même impatience de se revoir le soir. Jamais, il ne s’endort sans me prendre dans ses bras. Il me souhaite bonne nuit tous les soirs. Tous les soirs. On ne se quitte jamais le matin sans un baiser. Jamais il ne me fait passer au second plan (enfin, ça dépend après de Fifa ;)).
Il m’énerve quand il laisse une casserole dans l’évier lorsqu’il fait la vaisselle, mais il me prévient toujours qu’il l’a fait. Il m’énerve quand il sème des pièces de monnaie partout dans l’appart, mais comme ça “j’en aurais pour mon croissant du matin”.

J’aime le voir se caresser la barbe perdu dans ses pensées.  J’aime qu’il ne m’en veuille jamais, qu’il ne me juge jamais, qu’il m’accepte avec mes blessures et mes défauts, qu’il me soutienne comme personne . J’aime qu’il soit toujours là pour moi. Mon ami, mon amant, mon amour. J’aime qu’il rigole toujours de mes blagues. J’aime l’entendre parler de projets. De nos projets.

J’ai de la chance de l’avoir à mes côtés, énormément de chance. J’en suis reconnaissante chaque jour. Et si un jour, notre histoire doit se terminer, je serais sûrement triste mais tellement heureuse de l’avoir eu dans ma vie…