Le Petit Prince… et l’enfant en moi

Le Petit Prince… et l’enfant en moi

Il y a très peu de livres comme ça qui marquent une vie, qu’on a beau ne pas avoir lu depuis des mois, des années, mais dont on garde un souvenir intact. Pour moi, Le Petit Prince est l’un de ceux-là. Je ne saurais vous citer d’autres livres d’Antoine de Saint-Exupéry. Je ne me souviens même pas en avoir lu d’autres en vérité.

Le Petit Prince a ce quelque chose d’intemporel, d’universel. Je ne sais même pas si il faut le considérer comme un livre pour enfants ou comme un livre pour adulte tant il est pour à mettre dans toutes les mains. Il est selon moi, l’une des plus belles leçons de philosophie accessible à tous. On y apprend à s’apprivoiser, s’aimer et accepter de se séparer. On y apprend à grandir… sans vraiment grandir. On y apprend surtout à garder cette part d’enfance en nous…

« On ne voit bien qu’avec le cœur. L’essentiel est invisible pour les yeux. »

Donc j’ai enfin vu le film d’animation Le Petit Prince sorti l’été dernier. Et je peux le dire, il m’a encore plus touchée que Vice Versa (oui, rien que ça!).

C’est l’histoire d’une histoire.
C’est l’histoire d’une petite fille, intrépide et curieuse, qui vit dans un monde d’adultes.
C’est l’histoire d’un aviateur, excentrique et facétieux, qui n’a jamais vraiment grandi.
C’est l’histoire du Petit Prince qui va les réunir dans une aventure extraordinaire.

J’ai tout simplement adoré cette adaptation du livre de Saint-Exupéry. Cette histoire d’amitié entre une toute petite fille déjà trop grande de par l’éducation d’une mère qui en voulant trop bien faire l’empêche d’être ce qu’elle est -une enfant- et un vieil homme toujours enfant à l’imaginaire encore intact.

On grandit souvent trop vite, on oublie souvent d’être un enfant, toujours émerveillé et curieux, jamais blasé, avec des étoiles plein les yeux et des rêves plein la tête. Pourquoi ? Pour ne pas être considéré comme différent, pour rentrer dans le moule ou souvent sous le poids de ce que certains appellent la « vraie vie ». Mais qu’est ce que la « vraie vie » en fin de compte ?

Bref… Le Petit Prince pour moi, c’est ne jamais renoncer à la part d’enfant en soi, ne jamais être un adulte qui voit le verre à moitié plein, obnubilé par une réussite qui, soyons honnêtes, ne sert pas à grand chose si l’on est malheureux, aimer les autres, apprendre le monde, non pas le dompter mais l’habiter… être gardien de l’humanité.

Si comme moi, le chef d’oeuvre de Saint-Exupéry reste un des livres qui vous a marqué et vous marquera toujours, je vous recommande vivement ce (vraiment) très beau film d’animation.

« Je ne suis pour toi qu’un renard semblable à cent mille renards. Mais, si tu m’apprivoises, nous aurons besoin l’un de l’autre. Tu seras pour moi unique au monde. Je serai pour toi unique au monde. »

Réalisateur : Mark Osborne
Durée : 108 mn

Disponible en DVD

Rendez-vous sur Hellocoton !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *