Et si on fêtait aussi Thanksgiving ?

Et si on fêtait aussi Thanksgiving ?

D’années en années, les célébrations pour Halloween deviennent de plus en plus populaires en France (je me demande d’ailleurs ce qu’en pense Marine). Mais Halloween en France, c’est un Halloween sans citrouilles,  sans bandes d’enfants déguisés déambulant dans les rues, sans maisons décorées de toiles d’araignées. Et essayez vous d’aller taper à porte de Clignancourt pendant la nuit et de dire « Farce ou friandises » (je recueille tous les témoignages). Le fait est que la France ne fait pas partie des pays dont c’est la tradition même si Halloween peut s’apparenter vaguement à La Rommelbootzennaat ou nuit des betteraves grimaçantes dans notre chère Lorraine ( Merci Wikipedia).  D’aussi loin que je me souvienne, plus jeune, moi je me déguisais pour Mardi-Gras et non Halloween.

Bref, tout cela pour dire, que l’on se mette à fêter des fêtes issues d’autres cultures ne me dérange pas du tout, au contraire. J’ai même une petite liste de fêtes que j’aimerais bien qu’on importe.

Thanksgiving (USA/Canada)

On a tous vu dans un film une scène de dîner de Thanksgiving. Certes, aucun colon n’a été secouru par des Indiens ici, on n’a pas eu d’Abraham Lincoln. Mais on a de quoi rendre grâce non ? On rend grâce et on dit merci pour la sécurité sociale, merci pour les rediffusions de La Petite Maison Dans La Prairie, merci pour maître Najar, merci pour les horaires des administrations, merci pour la RATP. Voila, nous avons énormément de raisons d’être reconnaissants. Ce serait mieux d’être reconnaissant avec de la bonne vieille dinde, de la purée de pommes de terre, de la tarte aux patates douces, à la citrouille ou aux noix de pécan. Soyons donc reconnaissants.

La Saint Patrick (Irlande)

Le vert, c’est bien! Loin de la célébration religieuse, la Saint Patrick est surtout connu pour ses beuveries (il faut l’avouer). Bon oui c’est vrai, nous, nous fêtons le Beaujolais Nouveau. Mais c’est la Saint Patrick, le seul jour où porter du vert (on peut changer la couleur, c’est ouvert à négociations) , assister à des parades, consommer des plats irlandais et de la Guiness, c’est « in ». Donc soyons « in » et après tout on leur doit bien ça aux Irlandais, n’est ce pas Thierry ?

Le Carnaval De Rio (Brésil)

Oui la Gay Pride c’est cool ! La Techno parade aussi ! Les manifs encore mieux ! Mais bon un bon grand festival coloré plein de déesses toutes de plumes vêtues et d’apollons se déhanchant ce serait encore mieux non ? C’est vrai, si on veut vraiment remettre à la sauce de chez nous, ce serait moins glamour sur « la danse des canards » mais ça mérite réflexion quand même.

La Burn’s Night (Ecosse)

Pour ceux qui ne connaissent pas, la « Burns’ Night » commémore la naissance du poète écossais Robert Burns et non celle de Montgomery Burns. La fête se déroule le 25 janvier et on n’a besoin que de 3 choses: une présence féminine, de l’humour et  3 whiskys. On récite des poèmes de Robert Burns, on déclame, on danse, on chante au son des cornemuses et on mange du Haggis ( de la panse de brebis farcie). Et ben, moi je dis que ce serait vachement romantique de fêter tous les 31 Aout, la Nuit Baudelaire (là encore le choix du poète est négociable. Hugo, Rimbaud, De Musset, Moundir …). Une nuit où on fumerait de l’opium en buvant de l’Absinthe et en déclamant des poèmes des Fleurs Du Mal. Ah oui pardon, en buvant du Pastis et en fumant des Gauloises. Célébrons le Spleen.

Plus d’infos sur la Burn’s Night

Et vous quels autres fêtes aimeriez-vous importer ?



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.