De l’envie soudaine d’être belle et féminine…

De l'envie soudaine d'être belle et féminine...

Je fais partie de ces filles qui n’ont jamais eu à se soucier du nombre de calories qu’elles ingurgitaient parce que ça ne passe que dans les joues et que je n’ai jamais pu, malgré tous mes efforts, dépasser les 59 kilos (tu parles d’un métabolisme). Je ne suis pas non plus très « féminine ». En tout cas pas plus que d’autres mais moins que certaines.

Oui, j’adore les shorts et les mini jupes. J’adore les escarpins avec des talons d’un minimum de 10 cms et l’eye liner. Mais voilà c’est tout. J’ai découvert l’existence des vernies Essie il y a quelques mois. J’ai aussi appris qu’on est en général soit team Essie soit team OPI. Et je n’ai jamais acheté ni mis aucun de ces vernis à ongles. Je n’en mets même presque jamais.
Je n’aime pas faire les magasins sauf folie acheteuse soudaine et mes seuls achats consistent en général à des paires de chaussures (chacun ses obsessions). Vous verrez comment je m’habille les jours de fatigue et de flemme intense, vous comprendrez que je n’ouvre que très rarement des magazines de mode.
Je ne fais jamais de sport. Je suis allée courir 2 fois en 1 an et demi et cela m’allait très bien car du haut de mon petit 1m73, mes 57 kilos me suffisaient largement.

Je ne me considère pas non plus comme une belle plante, ni comme une fille moche, juste une fille normale. Bref tout allait bien jusqu’à ce que, impatiente de partir en vacances sur une plage avec l’Uomo, j’essaie toute contente mes nouveaux bikinis achetés chez Calzedonia (rue de Rivoli).

Et là je ne sais pas, je ne me suis pas plu.

Oui je n’ai pas un ventre plat, je n’ai pas un corps « ferme ». Ce ne sont pas les pots de nutella et de fluff, les dizaines de saucisson secs et les kilos de cantal ingurgités au fil des années qui allaient aider mais bon en général, ça ne me dérange aucunement. Ce qui est paradoxal, c’est que je sais très bien que je suis « bien » dans le genre « ça va quoi, ce n’est pas catatrophique », mais quelque chose m’a dérangé.

Il m’aura fallu une séance d’abdos presque compulsive pour comprendre pourquoi ces derniers temps ce « manque » de féminité et ce petit bidon me dérangeait autant. Pour lui. C’est aussi con que ça, j’ai eu envie qu’en se balladant sur la plage, l’Uomo se sente fier. Je SAIS qu’il l’EST. Je sais aussi que j’aurais droit à un « Tu arrêtes de raconter des conneries. Bon, on va chercher du cantal ? ». Pour l’Uomo, j’ai eu envie de passer de la fille ordinaire à Zoe Saldana (bon restons réaliste).

Du coup, je me suis dit il est peut être temps de devenir féminine. Juste essayer voir. Certes impossible que j’ai le corps et le glamour de Jessica Alba d’ici mon départ en vacances mais à plus long terme, qui sait. Et puis me re-regarder dans le même miroir,  sourire et dire « bah voilà ».

« I don’t think you’re ready for this »



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.