27 ans, pas mariée et sans enfants. Et alors ?

Cet article fait suite à une brève conversation téléphonique que j’ai eu avec un membre plus ou moins (plutôt plus) lointain de ma famille. Après les banalités d’usage “Ça fait des années qu’on ne t’as pas vu, tu as du bien grandir depuis le temps? ” “oui ça doit bien faire une bonne dizaine d’années” “oh ça te fait quel âge alors ? ” “27 ans” “Ah tu dois avoir une belle petite famille” “non, je ne suis pas mariée, je n’ai pas d’enfants” “ah….ok”. Ce “ah” ! Un “ah” plein de sens. Oui j’ai 27 ans , je ne suis pas mariée et je n’ai pas d’enfants et je le vis plutôt bien. Pourquoi ce “ah” ? Devrais-je me justifier ou ressentir une certaine honte ?

Oui à mon âge, ma mère était mariée, enceinte de moi et vivait un petite vie de famille. Moi j’ai un un homme, un Blackberry, et je suis une pro dans la recherche de lolcats et de Gifs. Voilà. Je me souviens avoir un jour en rigolant dit à ma mère et mes tantes que je ne me marierais jamais. J’ai cru que je venais de leur annoncer que j’étais lesbienne. En parlant de lesbienne,  lors de ma dernière longue période de célibat, j’ai eu droit à des “Il paraît que ta copine Pamela a fait son coming out. Vous étiez plutôt proches au lycée non ?” (avec un sourcil relevé en mode Columbo voulant dire “hum il s’est passé un truc?”). Enfin bref.

J’ai l’impression que plus tu “vieillis” plus une date de péremption marquée sur ton front devient de plus en plus lisible. Du moins pour les autres. Et le fait qu’à chaque fois que tu te connectes à Facebook , une amie du lycée se soit, soit mariée, fiancée ou ait accouché n’arrange pas la chose. “Tu as vu ? Ton amie Brenda s’est mariée”, “J’ai vu Kelly avec son fils la dernière fois”. Oui parce qu’on aime bien aussi te rappeler que tes copines ELLES, elles sont mariées et tout le tralala pendant que toi tu regardes encore les Simpsons à 2 heures du mat et vis dans le péché.  Ou alors ce sont elles mêmes qui s’en chargent. Je me souviens de cette “copine” qui m’avait dit “je ne t’ai pas invité car avec les autres on est toutes mamans. Et comme on allait être entre mères avec les enfants, j’avais peur que tu t’ennuies, ce n’est pas contre toi mais tu vois…”. O-kay, j’ai compris, je ne fais pas partie du cercle. Je suis le maillon faible…

Je ne l’ai jamais caché, j’ai envie de me marier, d’avoir des enfants… quand le temps sera venu. Il y’a un adage qui dit “trop pressé arrive en retard”. J’ai l’impression que sur ce point, il y a un fossé générationnel. Oui avant, il était de coutume qu’une femme ne fasse pas de looooongues études, se marie plutôt jeune et fonde une famille. Maintenant, on prend notre temps et de ce que je vois, entends, parce qu’il y a le besoin de se trouver soi-même, la quête d’indépendance. La chasse au mari a été remplacée par la recherche de l’accomplissement. Je ne dis pas que ce sont là les raisons universelles du fait que je ne suis toujours pas mariée ou que l’on se marie plus tard en général. Mais il faut avouer que cela y contribue.
Je refuse de croire qu’on a toutes une date de péremption ou que nous sommes une denrée périssable qui passé un certain âge est “trop vieille”. Comme je dis souvent à ma mère, s’il fallait se marier pour se marier, je le serais déjà et je serais malheureuse. Et faire un enfant demande un oubli de pilule et au moins 5 minutes de temps libre donc si ce n’était que ça aussi, j’en ferais.

Donc oui j’ai 27 ans, n’en déplaise à certaines personnes, je ne suis pas mariée, je n’ai pas d’enfants mais je suis amoureuse et heureuse. Finalement, n’est-ce pas cela le plus important ?



17 thoughts on “27 ans, pas mariée et sans enfants. Et alors ?”

  • Enfin pour avoir eu mes enfants à 25 et 27 ans en région parisienne, c’est moi qui me suis trouvée exclue du groupe de copines car “pas comme les autres”. Pas dispo pour les soirées impro, retenue car enfant malade… A 27 ans, y en a quand même beaucoup dans les grandes villes françaises qui sont dans ton cas, voire célib, et (presque) plus personne n’y trouve à redire; c’est même ça la “normalité” aujourd’hui. Y’aura toujours une vieille tante à l’ancienne pour tiquer mais bon,…donc je m’interroge sur ce post et cette nécessite de devoir te justifier d’être comme tout le monde

    • Je ne me justifie pas 🙂 Ce que je dis,c’est pourquoi est ce que j’aurais à me justifier quand c’est de notre génération. Je raconte juste la pression familiale et surtout la différence de point de vue surtout culturel sur le sujet avec certains membres de la famille. A aucun moment je ne pense me justifier et surtout je ne pense pas avoir quelque chose à justifier. Quand à l’exclusion du groupe, je suis bien consciente que dans l’autre sens il en existe.

  • Je connais un peu la même chose de mon coté… Surtout venant de ma soeur ainée qui, chaque fois qu’elle me parle, me rappelle que “mon horloge biologique tourne” !
    Sans oublier des anciens collègues avec qui j’ai gardé plus ou moins contact qui me demandent sans arrêt “Et alors, vous vous marriez quand M. et toi ?”… Mais zuteuh, qu’ils pensent à leur derrière et laissent le mien un peu tranquille ! 🙂

  • ” La chasse au mari a été remplacée par la recherche de l’accomplissement” il y a beaucoup de filles pour qui le mariage est un accomplissement…. LOL Tres Beau Ticket en passant!!!

    • En effet, tout le monde a une notion bien personnelle de l’accomplissement 😉 En en parlant/débattant autour de moi, je me suis rendue compte que beaucoup me répondait en premier “je veux m’accomplir d’abord”

  • Vis ta vie comme tu l’entends. Il n’y a pas d’âge recommandé pour se marier ou faire des enfants. Ca arrivera quand ça devra arriver, et si ça n’arrive pas, et bah c’est pas forcément grave !!

    Je n’ai que 24 ans, mais à je ne m’imagine pas mariée ou en cloque à 27 !
    Bises.
    Lili?

  • Je suis tout à fait d’accord avec toi 🙂 il n’y a pas de calendrier universel, on a chacun son propre calendrier, certains le planifient, d’autres vivent au jour le jour. Personnellement je compte m’épanouir professionnellement avant de m’épanouir “intimement”. Je préfère être posée financièrement etc. avant d’avoir un enfant et faire un mariage : deux choses qui vont forcément engager de l’argent, une responsabilité, etc. Profites ! Tu as tout ton temps. 😀

  • Tiens, c’est bizarre, je ressens une pression différente de la tienne. J’ai 26 ans, un chouette métier de cadre sup’, un petit ami adorable et j’ai très envie de fonder une famille (oui oui, on peut avoir envie d’être “en cloque” à 26 ans pour reprendre l’expression méprisante de la commentatrice précédente) mais… je n’ose pas me lancer à cause de la pression sociale. Ben oui, à Paris, la norme c’est de ne pas avoir d’enfants avant 30 voire 35 ans (même si cela implique le plus souvent des difficultés plus ou moins nombreuses pour enfanter)…
    Bref, pour être heureuses, toi comme moi, il va nous falloir apprendre à nous affranchir des normes… peut importe quels aspects elles revêtissent ! Bonne continuation à toi.

  • Ouh je me reconnais en toi… Ma sœur ayant eu un petit bout en début d’année, ça n’a rien arrangé. La seule différence c’est que j’aimerai être à ce stade moi aussi dans ma vie. J’ai 28 ans et je suis célibataire. Entendre des personnes me dire, “et toi alors tu nous fais quand un bébé ?”, me blesse plus qu’autre chose… Après le destin en a décidé autrement pour moi actuellement. Je m’en remets à lui. C’est que ce n’est pas le bon moment encore pour moi.

  • Je me retrouve dans ton article ! Bien que ma famille ne m’ai jamais repproché quoique ce soit. Il est hors de question pour moi de me marier et avoir un gosse me fait littéralement flipper. (En plus je suis accro à ma liberté). Comme toi j’ai un homme et je suis heureuse, que demander de plus ? Ignore tous ceux qui te le “reprochent”, chacun sa vie c’est tout =).

  • Tu n’es pas un cas isolé.
    Perso j’ai 27 ans (dans 2 mois), pas de gosses en vue, pas de mariage. Mais je m’en tape le coquillard !
    Un mariage ? ça coûte ultra cher ! ça sert à rien… en plus si je me trompais ? un divorce c’est encore plus couteux ! Je me pacserais peut être.
    Des enfants ? Non mais pas avant 30 ans ! Faut pas faire les mêmes conneries que nos parents, il faut vivre, découvrir et voyager.

  • C’est un sujet qui ne laisse jamais indifférent que celui-ci ! Personnellement, je regrette les jugements à l’emporte-pièce, d’un côté comme de l’autre. Non, être marié et avoir des enfants à trente ans (ou même à cinquante ans) n’est pas une étape obligée ni même un préalable à l’épanouissement. Et non, être marié et avoir des enfants à vingt-cinq ans (ou même à quarante ans) n’est pas une (je cite) “connerie” et n’empêche nullement de (je cite) “vivre, découvrir et voyager”, que du contraire dans certains cas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.